La Fed propose des fonds propres renforcés pour 8 banques

mercredi 10 décembre 2014 01h34
 

WASHINGTON, 10 décembre (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a proposé mardi de demander à huit des plus grandes banques américaines de détenir des fonds propres supplémentaires et a dit qu'elles devront avoir encore plus de capitaux si elles ont de la dette à haut risque.

La plupart des banques concernées, dont Citigroup et Goldman Sachs, se verraient imposer des exigences en matière de fonds propres supérieures à celles qui leur sont imposées dans le cadre d'une réglementation similaire par les régulateurs internationaux, ont précisé les responsables.

Les autorités de régulations veulent que les banques américaines dont un défaut de paiement pourrait ébranler les marchés comptent davantage sur leurs fonds propres que sur la dette. Elles veulent aussi décourager les banques de se reposer sur des moyens de financement jugés à risque.

Selon les estimations des responsables de la Fed, les banques subiraient dans ce cadre une charge excédentaire située entre 1% et 4,5% des actifs pondérés du risque.

La plupart des banques ont suffisamment de fonds propres pour respecter ces exigences. Le vice-président de la Fed Stanley Fischer a déclaré mardi que JPMorgan Chase aurait besoin de plus de 20 milliards de dollars de capitaux supplémentaires pour se conformer à la nouvelle règle.

Le porte-parole de JPMorgan Andrew Gray a déclaré dans un communiqué: "Même si nous étudions encore la proposition de la Fed, nous sommes bien capitalisés et avons l'intention de respecter leurs exigences et calendriers, tout en continuant à assurer des rendements élevés pour nos actionnaires." (Emily Stephenson, Juliette Rouillon pour le service français)