Christine Lagarde appelle l'Italie à des réformes d'envergure

mardi 9 décembre 2014 16h19
 

MILAN, 9 décembre (Reuters) - L'Italie doit réduire le coût du travail, réformer son système judiciaire et nettoyer les bilans de ses banques pour stimuler la croissance et diminuer le chômage, a déclaré mardi Christine Lagarde.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a appelé le gouvernement du président du conseil Matteo Renzi à s'aligner sur les normes européennes en matière de fiscalité pour relancer l'investissement.

"Ramener la fiscalité sur le travail en Italie au niveau moyen européen pourrait réduire le chômage des jeunes de quatre à huit points de pourcentage", a notamment dit Christine Lagarde lors d'un discours prononcé à l'occasion de la journée de rentrée à l'université Bocconi de Milan.

Standard & Poor's a annoncé vendredi avoir abaissé la note souveraine de l'Italie de "BBB" à "BBB-", soit un cran au-dessus de la catégorie spéculative.

L'agence de notation estime que la faible croissance du pays ainsi que sa compétitivité détériorée mettent en péril la viabilité de sa colossale dette publique.

(Francesca Landini, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)