Fitch pourrait abaisser la note du Japon au 1er semestre 2015

mardi 9 décembre 2014 12h54
 

9 décembre (Reuters) - Fitch Ratings a annoncé mardi avoir placé la note souveraine A+ du Japon sous surveillance avec implication négative, ce qui laisse entendre que cette note pourrait être abaissée au premier semestre 2015.

L'agence de notation explique dans un communiqué que la mise sous surveillance de la note de Tokyo prend en compte le report de 18 mois de la hausse de la TVA, qui rend selon elle "presque impossible" l'objectif du gouvernement d'un déficit primaire ramené à 3,3% du produit intérieur brut (PIB) sur l'exercice budgétaire 2015-2016.

Cette décision, poursuit-elle dans un communiqué, implique aussi un risque accru de remise en cause de l'objectif d'élimination du déficit primaire et de stabilisation de la dette publique rapportée au PIB d'ici 2020.

Fitch estime que la dette publique de l'archipel atteindra 241% du PIB d'ici la fin de cette année, contre 184% fin 2008.

L'annonce de Fitch intervient cinq jours avant des élections législatives dont le Premier ministre Shinzo Abe espère tirer un nouvel élan pour faire avancer sa politique de relance économique et de lutte contre la déflation.

L'agence Moody's a abaissé le 1er décembre la note souveraine du Japon d'un échelon, de Aa3 à A1, en arguant de l'incertitude croissante sur la capacité de Tokyo à réduire la dette publique.

* Communiqué de Fitch: (Marc Angrand pour le service français)