9 décembre 2014 / 10:14 / dans 3 ans

Bourse-Hermès au plus haut, optimisme croissant sur le sellier

PARIS, 9 décembre (Reuters) - L‘action Hermès International a inscrit mardi matin un nouveau plus haut historique à la Bourse de Paris, Natixis et Oddo Securities soulignant à leur tour les qualités opérationnelles du sellier et l‘élargissement de son flottant avec la distribution à venir des titres détenus par LVMH.

A 11h03, le titre s‘octroie 3,04% à 303 euros après avoir atteint 304,75 euros. La valeur signe ainsi l‘une des plus fortes progressions de l‘indice SBF 120, en baisse de 0,99% au même instant.

Graphique de la valorisation de l‘action Hermès:

bit.ly/1wVZ3eP

“Opérationnellement, Hermès reste une référence sur le Luxe. Hermès est la seule société cotée du secteur à présenter un profil de croissance aussi défensif qui contribue à rendre le titre cher et assure une stabilité à la croissance des BNA (bénéfices nets par action) dans le temps”, estime dans un mémo Oddo.

Ce dernier a d‘ailleurs relevé son conseil sur la valeur d’“alléger” à “acheter” avec un objectif de cours porté de 256 à 330 euros.

“Hermès reste le seul acteur qui offre au sein du secteur une croissance d‘au moins 10% sur 2014, l‘une des meilleures rentabilités, avec une marge opérationnelle durablement supérieure à 30%”, relève également Natixis.

Le broker, qui conseille d‘acheter le titre avec un objectif de cours relevé de 285 à 330 euros, se dit convaincu qu‘Hermès opérera un retour à l‘actionnaire sous forme de dividendes exceptionnels, compte tenu d‘une situation de trésorerie nette continuellement croissante.

“Dès lors, Hermès pourrait dès cette année décider de verser jusqu‘à 6,5 euros par action en dividende exceptionnel, le groupe n‘étant pas intéressé par une opération de M&A et ne souhaitant pas réduire son flottant”, anticipe l‘intermédiaire.

Aux termes de l‘accord de paix signé en septembre entre LVMH et Hermès, LVMH va distribuer à ses actionnaires le 17 décembre les 23,2% du capital d‘Hermès qu‘il détient, ce qui devrait porter le flottant du sellier de 6% à 21%.

Natixis et Oddo rejoignent ainsi l‘optimisme croissant de la communauté financière à l‘égard d‘Hermès. Selon des données Thomson Reuters, près de 67% des analystes financiers conseillent de conserver ou d‘acheter le titre Hermès, contre seulement 50% au milieu de l‘été. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below