Grèce-Le premier tour de la présidentielle avancé au 17 décembre

mardi 9 décembre 2014 10h15
 

* La présidentielle peut se jouer sur trois tours

* Syriza se félicite de l'avancement de la date du scrutin

* Samaras n'a pas encore fait connaître le nom de son candidat

* Regain de tension sur les marchés financiers

par Renee Maltezou et Lefteris Papadimas

ATHENES, 9 décembre (Reuters) - La décision du gouvernement grec d'avancer de deux mois la date de l'élection présidentielle laisse penser que le Premier ministre Antonis Samaras croit davantage en la possibilité de rallier suffisamment de députés derrière un candidat, ce qui permettrait d'éviter des législatives anticipées, déclarent certains analystes.

Les députés procéderont au premier tour de la présidentielle le 17 décembre et non pas le 15 février comme initialement prévu. Un candidat doit rallier les suffrages d'au moins 180 des 300 élus de la Vouli, le parlement monocaméral grec. Or, le gouvernement de coalition grec ne peut en l'état compter que sur 155 députés.

Selon certains responsables et analystes, la décision d'avancer le vote sous-entend que le pouvoir grec pense pouvoir trouver des soutiens au-delà de ces 155 élus et permettre l'élection d'un nouveau président.

La loi électorale grec stipule que le parlement doit être dissous et que de nouvelles élections législatives doivent être organisées si les députés se retrouvent dans l'incapacité d'élire le président.   Suite...