L'Australie enterre une réforme de son système de santé

mardi 9 décembre 2014 08h06
 

SYDNEY, 9 décembre (Reuters) - Le Premier ministre australien Tony Abbott a enterré mardi un projet de réforme du système de santé qui aurait imposé aux patients de payer de leur poche sept dollars australiens (4,7 euros) à chaque consultation chez le médecin.

Ce projet de "copaiement", qui était inclus dans un projet de budget particulièrement impopulaire, avait été vivement critiqué par l'opposition et par nombre d'acteurs du domaine de la santé.

"La mesure de copaiement de sept dollars prévue dans le budget 2014-2015 ne sera pas maintenue", a déclaré le chef du gouvernement.

"Le gouvernement a écouté les points de vue de la communauté (des services de santé)", a-t-il ajouté.

Le revirement de Tony Abbott est le dernier en date pour son gouvernement conservateur de coalition, dont la popularité est au plus bas. Tony Abbott arrive bientôt au terme de sa première année de mandat, qui a été marquée par des faux pas et une dégradation de la situation économique, eu égard notamment à l'effondrement des cours de certaines matières premières dont le pays est grand producteur. Le cours du fer, par exemple, a plongé de 44% depuis le début de l'année, passant sous les 76 dollars la tonne.

Dans un sondage Newspoll rendu public le 18 novembre, les travaillistes (opposition de centre gauche) passent en tête et devancent assez nettement la coalition de gouvernement. (Matt Siegel; Eric Faye pour le service français)