RBS veut des offres pour Coutts International avant Noël-sources

lundi 8 décembre 2014 11h12
 

SINGAPOUR/HONG KONG, 8 décembre (Reuters) - Royal Bank of Scotland a lancé le processus de vente de sa filiale de banque privée Coutts International en invitant au moins 10 acquéreurs potentiels à lui soumettre des propositions, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Cette vente pourrait rapporter autour du milliard de dollars (810 millions d'euros) à RBS.

Coutts International, qui compte la reine Elizabeth II parmi ses clients, gère dans les 36 milliards de dollars d'actifs, dont un tiers environ en provenance d'Asie.

RBS et sa banque conseil Goldman Sachs ont adressé le dossier à des acquéreurs potentiels parmi lesquels figurent les groupes de Singapour DBS et United Overseas Bank , le malaisien Malayan Banking, la Société générale, HSBC, Bank J Safra Sarasin , BNP Paribas, Credit Suisse, Julius Bär et Banque de Montréal ont précisé les sources à Reuters.

Les premières propositions sont attendues avant Noël, ont-elles précisé.

Credit Suisse, Julius Baer, Maybank, BNP, HSBC, United Overseas Bank, DBS et Sarasin ont refusé de commenter ces informations.

Banque de Montréal, la Société générale et RBS n'ont pas répondu à des demandes de commentaire.

Goldman Sachs s'est refusé à tout commentaire.

Pour accroître la concurrence entre les repreneurs et obtenir un meilleur prix, RBS pourrait scinder les activités asiatiques de Coutts International des européennes, a rapporté auparavant Reuters.

Mais si le groupe décide de céder sa filiale en une seule fois, les banques privées suisses sont considérées comme favorites, ont dit des sources. (Saeed Azhar et Denny Thomas, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)