LEAD 3-Saint-Gobain veut contrôler le chimiste Sika, qui proteste

lundi 8 décembre 2014 13h53
 

* St-Gobain va racheter à la famille Burkard le contrôle de Sika

* Le chimiste suisse y est hostile, la direction va démissionner

* St-Gobain lance parallèlement le processus de vente de Verallia

* L'action perd 6%, Sika chute de 19% (Actualisé avec position de Wendel, cours et précisions)

par Gilles Guillaume et Oliver Hirt

PARIS/ZURICH, 8 décembre (Reuters) - Saint-Gobain a annoncé lundi un projet d'acquisition de la holding de contrôle de Sika pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros), mais le chimiste suisse s'est déclaré très hostile à l'opération.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction, qui a également annoncé l'enclenchement du processus de vente du reste de Verallia, son activité de conditionnement en verre, a signé avec la famille Burkard-Schenker, actuel actionnaire de contrôle de Sika, le rachat des 16,1% du capital qu'elle détient et de 52,4% des droits de vote associés.

Sika, basé à Baar, est le leader mondial de la chimie de la construction. Spécialiste de l'étanchéité, de l'insonorisation et des adhésifs pour applications industrielles, il emploie 16.000 personnes pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 4,3 milliards d'euros.

"Après acquisition, le groupe Saint-Gobain pourra consolider Sika par intégration globale dans ses comptes avec un impact positif sur le résultat net dès la première année", a précisé le groupe français dans un communiqué, ajoutant qu'il n'avait pas l'intention de procéder à une OPA sur la totalité du capital.   Suite...