LEAD 1-Nouveaux heurts à Athènes entre policiers et manifestants

samedi 6 décembre 2014 22h00
 

(Précisions)

ATHENES, 6 décembre (Reuters) - La police grecque a fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau pour disperser des manifestants samedi dans le centre d'Athènes, à l'occasion du sixième anniversaire de la mort d'un adolescent tué par les forces de l'ordre.

La mort d'Alexandros Grigoropoulos, 15 ans, tué par balle le 6 décembre 2008, avait provoqué plusieurs jours d'émeutes, les violences les plus graves dans la capitale grecque depuis de nombreuses années.

Samedi, les protestataires entendaient aussi apporter leur soutien à un jeune détenu qui observe une grève de la faim depuis le 10 novembre, Nikos Romanos.

Le défilé a rassemblé environ 6.000 personnes dans le quartier d'Exarchia.

A la fin de la manifestation, environ 200 manifestants vêtus de noir ont lancé des cocktails Molotov sur les forces de l'ordre. Deux magasins ont été incendiés et des dizaines d'autres endommagés. Le feu a également été mis à des voitures, à des distributeurs automatiques de billets et à des poubelles.

Des heurts avaient déjà eu lieu mardi dernier à Athènes, à l'issue d'une marche de soutien à Nikos Romanos, 21 ans, qui se revendique anarchiste.

Condamné pour vol en octobre dernier, le jeune homme a décidé de ne plus s'alimenter tant qu'on ne l'autorisera pas à suivre ses cours à l'université et a dû être hospitalisé. Il a reçu le soutien du principal parti de l'opposition, Syriza. (Renee Maltezou et Lefteris Papadimas, Guy Kerivel pour le service français)