Des employés du studio Sony Pictures menacés par courriel

samedi 6 décembre 2014 07h38
 

LOS ANGELES, 6 décembre (Reuters) - Des employés de Sony Pictures Entertainment ont reçu vendredi des menaces par courriel revendiquées par les pirates informatiques qui ont lancé il y a deux semaines une attaque contre le studio hollywoodien, filiale du groupe Sony.

L'email est signé GOP (Gardians of Peace), le groupe de hackers se disant à l'origine de la cyberattaque lancée le 24 novembre dernier, qui a paralysé le site de la filiale de Sony et abouti au vol de milliers de données personnelles et à la diffusion illégale de cinq films du studio.

Le lien n'a cependant pas pu être établi entre ce courriel et l'attaque informatique. L'enquête est menée par le FBI, en parallèle avec une société de sécurité informatique engagée par Sony, FireEye. "Tout le monde aurait pu écrire ça. Beaucoup de gens vont utiliser les données volées qui sont disponibles sur internet pour du harcèlement ou de la fraude", relève Marc Maiffret, un expert en cybersécurité.

Une source gouvernementale à Washington a déclaré jeudi que la Corée du Nord était le principal suspect dans l'attaque du 24 novembre, une accusation rejetée par Pyongyang.

Le gouvernement nord-coréen dénonce depuis des mois la sortie prochaine, fin décembre, du film "The Interview" produit par Sony, dans lequel les acteurs Seth Rogen et James Franco incarnent des journalistes recrutés par la CIA afin d'assassiner le dirigeant Kim Jong Un. (Lisa Richwine, Jim Finkle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)