December 5, 2014 / 1:08 PM / 3 years ago

LEAD 2-Premier vol d'essai réussi pour la capsule américaine Orion

3 MINUTES DE LECTURE

(Avec fin du vol d'essai)

par Irene Klotz

CAP CANAVERAL, Floride, 5 décembre (Reuters) - La capsule américaine Orion, conçue à terme pour transporter des astronautes jusqu'à la planète Mars, a effectué avec succès vendredi un premier vol d'essai non habité autour de la Terre.

Le vaisseau a été lancé à l'aube en Floride (12h05 GMT) par une fusée Delta IV Heavy, le plus gros lanceur de la flotte américaine, de la base de l'armée de l'air à Cap Canaveral.

Trois heures plus tard, la capsule a atteint un pic d'altitude de 5.800 km au-dessus de la Terre, en prélude à la partie la plus délicate du vol, une plongée dans l'atmosphère à 32.000 km/h.

Orion a survécu à cette chute destinée à tester ses capacités de résistance par des températures de 2.200 degrés (deux fois celle de la lave en fusion) et avec une force de gravité huit fois plus forte que sur terre.

Quelques minutes plus tard, onze parachutes se sont déployés pour ralentir la descente de la capsule, qui a amerri en douceur à 16h29 GMT dans l'océan Pacifique, à une vitesse de 32 km/h, à un millier de km au sud-ouest de San Diego.

Ce vol d'essai avait essentiellement pour objectif de vérifier la solidité du bouclier thermique, des parachutes et de l'électronique de bord d'Orion avant tout vol habité.

"Je pense que c'est un grand jour pour les gens qui connaissent et aiment l'espace", a déclaré Charles Bolden, l'administrateur de la Nasa.

L'agence spatiale américaine travaille depuis huit ans sur la capsule Orion, qui a survécu à l'annulation d'un programme d'exploration lunaire baptisé Constellation, devenant même la pièce centrale d'un nouveau rêve, celui de convoyer des astronautes jusqu'à Mars. La conception du lanceur lourd a également été modifiée.

La Nasa a dépensé plus de 9 milliards de dollars pour Orion, qui effectuera un deuxième vol non habité dans quatre mois environ.

Une troisième mission, prévue aux alentours de 2021, comprendra deux astronautes et enverra la capsule autour de la Lune.

Depuis la fin du programme lunaire Apollo en 1972, les astronautes ne volent plus qu'à quelques centaines de kilomètres de la Terre, là où tourne en orbite la Station spatiale internationale.

La Delta IV est conçue et exploitée par United Launch Alliance, une co-entreprise entre Lockheed Martin et Boeing. (Danielle Rouquié et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below