Le président afghan promet un gouvernement dans quatre semaines

jeudi 4 décembre 2014 21h56
 

LONDRES, 4 décembre (Reuters) - Le président afghan Ashraf Ghani a annoncé jeudi qu'un nouveau gouvernement devrait être en place dans un délai d'un mois, mettant fin à des semaines de retard qui, selon des responsables et des entrepreneurs, pénalise l'économie locale et pèse sur la confiance des pays donateurs.

Ashraf Ghani a pris ses fonctions il y a plus de deux mois dans le cadre d'un accord de partage du pouvoir avec son rival à la présidentielle Abdullah Abdullah.

"Nous pensons former un cabinet dans un délai de deux à quatre semaines à partir de mon retour" en Afghanistan, a déclaré Ghani à Londres où il participe à une conférence sur l'avenir de son pays.

"Nous voulons choisir des gens compétents, déterminés, intègres et respectant la transparence pour mettre en oeuvre le programme du gouvernement", a-t-il ajouté.

Le retard dans la formation du gouvernement afghan fait craindre que le nouveau pouvoir en place à Kaboul s'enlise dans des querelles.

Américains et Britanniques présents lors de la conférence à Londres ont promis de soutenir le nouveau gouvernement d'union afghan en dépit du retrait des troupes combattantes de l'Otan qui doit être achevé à la fin de l'année.

(Kylie MacLellan; Pierre Sérisier pour le service français) ;))