4 décembre 2014 / 15:28 / dans 3 ans

LEAD 2-CGG -Rumeur de nouvelle offre de Technip, l'AMF vigilante

* Rumeur d‘une nouvelle offre à 9,50 euros par action

* Aucune nouvelle offre formelle à ce stade-sources

* L‘AMF n‘a pas demandé à Technip de clarifier ses conditions

* L‘action CGG en forte hausse (Actualisé avec propos de l‘AMF, cours de clôture)

PARIS, 4 décembre (Reuters) - L‘action du groupe de services et d‘équipements géophysiques CGG a bondi jeudi en Bourse de Paris dans des volumes nourris, des traders citant des rumeurs de marché évoquant une nouvelle offre de rachat à un prix relevé de la part de Technip.

L‘Autorité des marchés financiers (AMF) a dit jeudi à Reuters de ne pas avoir demandé “à ce stade” au spécialiste des équipements pétroliers et gaziers de clarifier ses intentions sur CGG, mais a précisé rester vigilante.

Technip a annoncé fin novembre avoir approché CGG en vue d‘un rachat de la société dans le cadre d‘une OPA en numéraire à un prix de 8,3 euros par action rejetée par le groupe français de services et d‘équipements géophysiques.

Selon deux sources proches du dossier, aucune nouvelle offre formelle de Technip n‘a été à ce stade soumise à CGG. Les discussions entre les deux groupes se poursuivent, a précisé l‘une d‘entre elles.

Un porte-parole de Technip n‘a pas souhaité faire de commentaire sur les déclarations de la porte-parole de l‘AMF.

L‘action CGG, qui a clôturé en hausse de 4,58% à 8,47 euros, a perdu 33% cette année, ramenant sa capitalisation à 1,5 milliard.

“La rumeur court d‘une nouvelle offre de Technip autour de 9,50 euros”, a déclaré à Reuters un trader en poste à Paris.

L‘AMF peut exiger d‘une partie qu‘elle dévoile ses projets de déposer une offre de rachat dans le cadre de son dispositif anti-rumeur inspiré de la pratique anglo-saxonne du “put up or shut up”.

Elle avait exercé ce droit au printemps dans la bataille pour le contrôle de Club Méditerranée en obligeant l‘homme d‘affaires italien Andrea Bonomi à clarifier ses intentions.

Dans une note publiée ce jeudi, Canaccord Genuity a jugé logique une fusion entre les deux groupes, le broker estimant que cela permettrait notamment de résoudre les problèmes de dépassement de coûts auxquels est confronté le secteur de l‘énergie.

Canaccord Genuity, qui conseille d‘acheter le titre avec un objectif de cours relevé de 6,0 à 9,0 euros, évalue à plus de 50% la probabilité d‘une offre améliorée, au-delà de 8,30 euros par action.

Le broker estime même que les actionnaires de CGG pourraient se voir offrir jusqu‘à 10 euros par titre.

L‘action Technip a cédé 3,83 à 49,96 euros jeudi. (Alexandre Boksenbaum-Granier, Cyril Altmeyer et Blaise Robinson, avec Matthieu Protard et Michel Rose, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below