LEAD 1-Unilever loge ses margarines dans une filiale indépendante

jeudi 4 décembre 2014 11h36
 

(Actualisé avec citation et éléments de contexte)

LONDRES, 4 décembre (Reuters) - Unilever a annoncé jeudi un projet de scission de ses margarines en Amérique du Nord et en Europe, sur fond de baisse de la consommation de pain dans les pays développés.

La nouvelle filiale, appelée Unilever Baking, Cooking and Spreading, aura les mains libres pour prendre les "décisions nécessaires", a déclaré le directeur financier, Jean-Marc Huet, à l'occasion d'une journée investisseurs du géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation.

"Nous allons mettre encore plus l'accent sur cette activité, la vitesse d'exécution va augmenter avec le temps et des actions plus radicales pourront être décidées si nécessaire", a-t-il dit.

L'action Unilever gagnait 2% à Londres dans la matinée, certains investisseurs spéculant sur une éventuelle vente de l'activité. Mais une source du groupe a réfuté cette hypothèse, mettant en avant l'importante génération de trésorerie de la filiale.

Avec des marques comme Floral/Becel/Fruit d'or ou Rama, les margarines représentent 7% du chiffre d'affaires global d'Unilever, et 27% dans l'alimentation. Mais leur ventes ont baissé de 3,2% sur les neuf premiers mois de 2014, après déjà un recul de 3,1% l'an dernier qui faisait suite à une progression modeste de 0,9% en 2012.

Unilever s'est séparé dernièrement de plusieurs marques dont il jugeait les performances insuffisantes, dont les produits de régime Slim-Fast, les sauces Ragu ou Bertolli, le beurre de cacahuète Skippy ou les vinaigrettes Wishbone. (Martinne Geller, Véronique Tison pour le service français)