L'Inde va céder une part de 5% du sidérurgiste SAIL vendredi

mercredi 3 décembre 2014 19h16
 

BOMBAY, 3 décembre (Reuters) - Le gouvernement indien va vendre une participation de 5% du capital du groupe public Steel Authority of India (SAIL) vendredi, première étape d'un programme de cessions d'actifs crucial pour le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi pour contribuer à réduire le déficit budgétaire.

Le gouvernement, qui détient 80% de SAIL, a l'intention de vendre un maximum de 206,5 millions d'actions sur le marché, selon un document déposé mercredi auprès du régulateur boursier.

L'opération, d'une valeur de 286 millions de dollars au cours de clôture de l'action mercredi, serait la première cession de participation de la part du nouveau gouvernement qui a remporté en mai une victoire électorale écrasante sur des promesses de retour à une croissance économique vigoureuse.

L'Inde, qui s'est fixée pour objectif de lever 9,5 milliards de dollars via des cessions d'actifs d'ici mars, compte tirer l'essentiel de ces fonds des cessions d'une part de 5% dans Oil and Natural Gas et de 10% de Coal India. (Aman Shah, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)