Eiffage a deux ans pour rénover la Grande Arche

mercredi 3 décembre 2014 16h55
 

PARIS, 3 décembre (Reuters) - Eiffage a lancé mercredi le projet de rénovation de la Grande Arche de la Défense, un chantier de 192 millions d'euros qu'il entend achever d'ici la fin 2016.

Dans un communiqué, le groupe de BTP et de concessions a annoncé avoir signé un bail emphytéotique administratif (BEA) de vingt ans pendant lesquels il exploitera également les espaces publics du toit - un lieu d'exposition et de restauration au 35e et dernier étage - et assurera l'entretien d'une partie de l'édifice.

"Au-delà de cette période, l'État recouvrera la pleine propriété du bâtiment", ont précisé les ministères de l'Ecologie et du Logement dans un communiqué conjoint.

Les travaux prévoient notamment la rénovation des façades couvertes de marbre, qui seront mises aux normes énergétiques actuelles, et la réouverture des espaces publics et de l'ascenseur panoramique, fermés depuis plusieurs années.

L'investissement sera financé essentiellement par une dette bancaire levée par Eiffage (178 millions d'euros), le reste l'étant par apport de fonds propres du groupe à hauteur de 14 millions.

Le célèbre cube évidé, signé par l'architecte Johan Otto Von Spreckelsen, prolonge vers l'Ouest parisien la perspective de l'Arc de Triomphe et a été inauguré en 1989 pour le bicentenaire de la Révolution française. Au terme des travaux, les services de l'administration centrale des ministères de l'Ecologie et du Logement seront répartis à la Défense, à fois dans la paroi sud de l'Arche et dans la tour Séquoia, ont précisé les deux ministères. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)