Aviva et Friends se mettent d'accord sur les termes de la fusion

mardi 2 décembre 2014 10h34
 

LONDRES, 2 décembre (Reuters) - L'assureur britannique Aviva a annoncé mardi que le rachat de son concurrent Friends Life Group pour 5,6 milliards de livres (7,1 milliards d'euros) se traduirait par des économies de coûts annuelles de quelque 225 millions de livres d'ici la fin de 2017.

Selon des analystes financiers, ce montant est supérieur aux attentes, ce qui explique peut-être la hausse de 2,9% du titre Aviva après une heure et demie d'échanges à la Bourse de Londres.

L'annonce d'un accord portant sur le rachat de Friends Life, faite le 21 novembre, avait pourtant plombé le titre Aviva le 24 novembre, qui avait alors chuté de 5,38%.

Eamonn Flanagan, analyste chez Shore Capital, a réitéré sa recommandation à "vendre" sur le titre Aviva, considérant que la fusion n'était "rien d'autre qu'une augmentation de capital déguisée".

L'action Friends avançait pour sa part de 3,82% alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de l'assurance prenait 0,94%.

Andy Briggs, actuel directeur général de Friends Life, deviendra directeur général d'Aviva UK Life, tandis que Mark Wilson reste aux commandes d'un Aviva Group élargi.

Lors d'une conférence téléphonique, il a déclaré que le rapprochement des deux entreprises entraînerait des suppressions de postes, tout en refusant de donner une estimation en la matière. (Huw Jones et Carolyn Cohn, Benoît Van Overstraeten pour le service français)