Les ventes du "Cyber Monday" souffrent des promotions anticipées

mardi 2 décembre 2014 10h16
 

NEW YORK, 2 décembre (Reuters) - Les ventes sur internet aux Etats-Unis ont progressé moins que prévu lundi, journée baptisée "Cyber Monday" car elle est traditionnellement la plus chargée de l'année pour le commerce en ligne outre-Atlantique.

Les consommateurs ont en effet anticipé une partie de leurs achats en ligne en raison des promotions lancées avant ou durant le long week-end de Thanksgiving, lequel marque habituellement l'ouverture de la saison des achats pour les fêtes de fin d'année.

Selon les données de l'IBM Digital Analytics Benchmark, les ventes sur internet n'ont augmenté que de 8% lundi, alors qu'une hausse de 13% à 15% était attendue.

En revanche, les commandes en ligne ont bondi de 32% le jour de Thanksgiving, jeudi, et de 26% le lendemain, baptisé "Black Friday", selon les données de comScore.

Ces chiffres illustrent une évolution des habitudes de consommation, qui accordent moins d'importance aux dates traditionnelles telles que le Black Friday, censé donner le coup d'envoi des achats de fin d'année dans les magasins, ou le Cyber Monday.

En raison notamment de la concurrence d'Amazon, géant de la vente en ligne, la plupart des grands distributeurs américains tels Wal-Mart, Target ou Best Buy , proposent désormais avec plusieurs semaines d'avance des promotions sur internet qui étaient auparavant réservées pour le lundi suivant Thanksgiving.

"Les consommateurs ne réservent plus leurs achats pour des jours précis et cette tendance est de plus en plus évidente", souligne Jay Henderson, directeur de programme stratégique chez IBM.

Le phénomène des promotions anticipées a aussi affecté les ventes en magasins durant le week-end de Thanksgiving, qui ont reculé de 11%, selon la Fédération nationale du commerce de détail. (Nandita Bose; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)