Les achats d'ABS par la BCE débutent modestement

lundi 1 décembre 2014 17h34
 

FRANCFORT, 1er décembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a acheté la semaine dernière pour 368 millions d'euros de titres adossés à des actifs (ABS), des débuts modestes pour ce programme censé contribuer à la relance de l'activité et au redressement de l'inflation dans la zone euro.

Les achats d'ABS, qui ont débuté le 21 novembre, les achats d'obligations sécurisées et les nouveaux prêts proposés aux banques doivent permettre à la BCE d'augmenter la taille de son bilan d'environ 1.000 milliards d'euros.

Les banques de la zone euro doivent cependant rembourser d'ici février un encours résiduel de 287,2 milliards d'euros de prêts LTRO accordés par la BCE en décembre 2011 et en février 2012, en pleine crise de la zone euro.

Cela signifie que le bilan de la BCE pourrait de fait se contracter si ses nouveaux prêts proposés aux établissements bancaires ne trouvaient pas preneurs en quantités suffisantes.

Autre instrument récemment mis en oeuvre, les achats d'obligations sécurisées atteignent désormais le montant de 17,801 milliards d'euros, selon des données publiées lundi par la BCE sur son site internet.

Si les nouveaux outils déployés par la BCE pour augmenter la taille de son bilan ne suffisent pas, l'institution pourrait devoir élargir sa panoplie et prendre des mesures plus radicales, telles que des rachats de dettes souveraines, a-t-on appris de sources proches de la BCE.

Le vice-président de la BCE Vitor Constancio a déclaré mercredi dernier que celle-ci pourrait décider dès le premier trimestre de l'année prochaine s'il y a lieu de lancer un programme de rachat d'emprunts d'Etat. (Paul Carrel, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)