Rome doit trouver encore E4,8 mds d'économies -document CE

vendredi 28 novembre 2014 15h58
 

BRUXELLES, 28 novembre (Reuters) - L'Italie va devoir trouver des économies supplémentaires d'un montant total de 4,8 milliards d'euros l'an prochain afin de respecter les objectifs budgétaires de l'Union européenne, selon un document technique préparé par la Commission européenne.

Selon le document obtenu par Reuters le jour où la Commission s'exprimait sur les projets de budget des Etats membres, l'Italie devra prendre des mesures supplémentaires représentant 0,2 à 0,3% de son PIB de 1.600 milliards d'euros l'an prochain.

La Commission a annoncé vendredi reporter à mars son jugement sur les projets de budgets 2015 présentés par plusieurs pays de la zone euro, dont l'Italie, tout en considérant que son projet de budget risque d'enfreindre les règles de l'UE en matière de maîtrise des finances publiques.

L'Italie, engagée dans sa troisième année consécutive de contraction de son économie, s'est déjà opposée à Bruxelles concernant son projet de budget. Rome avait initialement proposé de réduire son déficit budgétaire dit "structurel", ajusté des facteurs exceptionnels et du cycle conjoncturel, de seulement 0,1% du PIB, avant d'accepter de relever l'objectif à 0,3%.

Le document de la Commission note toutefois que cette réduction promise de 0,3% du PIB est fondée sur des prévisions excessivement optimistes des ressources à dégager de la lutte contre l'évasion fiscale et de taxation des jeux d'argent.

Le montant de la réduction proposée du déficit n'atteindrait dans les faits que 0,1% du PIB et devrait donc être revu en hausse pour ramener le déficit "structurel" dans les clous. (Francesco Guarascio, Juliette Rouillon pour le service français)