LEAD 1-Cameron veut durcir sa politique d'immigration européenne

vendredi 28 novembre 2014 14h53
 

* Cameron brandit la menace d'une sortie de l'Union

* Il lie sa politique d'immigration et le maintien dans l'UE

* Bruxelles veut dédramatiser le débat (Précisions, citations, Commission européenne)

par Kylie MacLellan et Andrew Osborn

ROCHESTER, Angleterre, 28 novembre (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron, débordé sur sa droite par l'ascension de l'UKIP à six mois des élections, a présenté vendredi ses projets en vue de réduire l'immigration dans son pays, en limitant notamment l'accès aux prestations sociales pour les immigrants venus des Etats membres de l'UE.

Si Bruxelles s'oppose à cette politique, qui nécessitera une modification du traité européen, il a laissé entendre qu'il pourrait appuyer une sortie du Royaume-Uni de l'Union, tout en se disant convaincu de ne pas avoir à en arriver là.

"Je négocierai une baisse de l'immigration européenne (au Royaume-Uni) et je ferai de la réforme des avantages sociaux une condition absolue de cette renégociation", a dit le Premier ministre à Rochester, dans le sud-est de l'Angleterre.

"Si je réussis dans la négociation que je vais entreprendre, je ferai campagne, comme je l'ai dit, pour le maintien de notre pays au sein d'une Union européenne réformée. (Mais) si nos préoccupations ne sont pas entendues et que nous ne pouvons pas rééquilibrer nos relations avec l'UE, alors, évidemment, je n'exclus rien", a-t-il ajouté.

"Nos préoccupations ne sont ni farfelues ni déraisonnables", a-t-il poursuivi.   Suite...