LEAD 1-Brésil-Le ministre des Finances se veut plus réaliste

jeudi 27 novembre 2014 21h14
 

(Actualisé avec citations, précisions, réaction des marchés, commentaire)

BRASILIA, 27 novembre (Reuters) - Le Brésil se fixera pour les trois prochaines années des objectifs plus réalistes en terme d'assainissement budgétaire, a promis jeudi le nouveau ministre des Finances, Joaquim Levy, qui entend restaurer la confiance des investisseurs dans une économie fragilisée.

Lors de sa première intervention publique après sa nomination officielle a mis en avant sa volonté de redresser les finances publiques et d'améliorer leur transparence après la réélection de la présidente Dilma Rousseff le mois dernier.

"Atteindre nos objectifs est fondamental pour accroître la confiance dans l'économie brésilienne et creuser les fondations permettant une reprise de la croissance économique", a dit Joaquim Levy lors d'une conférence de presse.

Il a précisé qu'il ne prendrait aucune mesure spécifique dans l'immédiat mais que lui et son équipe s'emploieraient sans tarder à identifier les économies budgétaires possibles.

L'indice Bovespa de la Bourse de Sao Paulo est passé dans le vert après les premières déclarations du ministre mais il est reparti à la baisse lorsqu'il a précisé n'avoir aucune mesure nouvelle à annoncer.

Joaquim Levy a simplement expliqué vouloir favoriser l'épargne privée, l'augmentation de la productivité et le rééquilibrage de l'économie, qui a souffert de trois ans de croissance faible et d'inflation élevée avant de tomber en récession au début de cette année.

LE BÉNÉFICE DU DOUTE   Suite...