GB-Vers l'octroi à l'Ecosse de pouvoirs en matière de fiscalité

jeudi 27 novembre 2014 10h46
 

LONDRES, 27 novembre (Reuters) - Une commission créée après le référendum du 18 septembre dernier sur l'indépendance de l'Ecosse va recommander ce jeudi l'octroi à cette partie du Royaume-Uni de pouvoirs élargis dans le domaine de la fiscalité, a rapporté la BBC.

Les électeurs écossais ont rejeté par 55,3% l'indépendance, influencés pour partie par les promesses de la classe politique britannique d'accorder davantage de pouvoirs à Edimbourg, notamment sur le plan fiscal.

Selon les médias britanniques, la commission va préconiser que l'Ecosse bénéficie de pouvoirs plus étendus sur les taux d'imposition des revenus, sur les tranches d'imposition et sur une partie des dépenses sociales.

Mais le rapport devrait conclure que Londres doit continuer de contrôler le seuil à partir duquel les contribuables peuvent être imposés, précise la BBC.

L'Ecosse n'a pas fait usage des pouvoirs, limités, qui lui ont été attribués en 1998 pour faire évoluer les taux d'imposition. Mais le Parti national écossais (SNP, indépendantiste), actuellement au pouvoir à Edimbourg, souhaite avoir un entier contrôle sur la politique fiscale. (Kate Holton; Eric Faye pour le service français)