Des responsables d'Intesa poursuivis pour escroquerie-source

mercredi 26 novembre 2014 19h26
 

BARI, Italie, 26 novembre (Reuters) - Giovanni Bazoli, président du conseil de surveillance d'Intesa Sanpaolo, et Corrado Passera, qui a démissionné du poste d'administrateur délégué en 2011, ont été inculpés de fraude liée à la vente de produits dérivés financiers, a déclaré une source judiciaire mercredi.

Les faits incriminés portent sur une période s'étendant de 2004 à 2011 et impliquent 13 autres salariés employés par la banque à l'époque, a ajouté la source.

Ils concernent la vente de contrats de swaps à deux hommes d'affaires qui avaient souscrit des emprunts immobiliers auprès d'Intesa.

Intesa Sanpaolo s'est refusé à tout commentaire en son nom propre et en celui de Giovanni Bazoli. Corrado Passera n'était pas joignable dans l'immédiat.

Parmi les autres personnes poursuivies figurent l'actuel administrateur délégué de l'institution publique Cassa Depositi a Prestiti. Giovanni Gorno Tempini dirigeait à l'époque des faits une division d'Intesa Sanpaolo.

Giovani Gorno Tempini n'était pas non plus joignable dans l'immédiat. (Vincenzo Damiani et Stephe Jewkes, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)