LEAD 2-France-La filière auto doit impérativement se diversifier

mercredi 26 novembre 2014 17h18
 

* La PFA rencontrera Emmanuel Macron le 15 décembre

* Elle prône consolidation et diversification des sous-traitants

* Vers des secteurs comme l'aéronautique, le médical et l'énergie

* Le CCFA devrait réviser lundi sa prévision auto pour 2014 (Actualisé avec précisions et citations)

par Gilles Guillaume

PARIS, 26 novembre (Reuters) - La filière automobile française doit se diversifier hors de l'automobile et poursuivre sa consolidation si elle veut survivre au marasme actuel du marché auto français, a déclaré mercredi le président de la Plateforme de la filière automobile, Michel Rollier.

La PFA, qui tient aujourd'hui ses ateliers à Paris, abordera le sujet avec le ministre de l'Economie Emmanuel Macron lors d'un conseil stratégique de la filière prévu mi-décembre. Elle entend aussi mettre sur pied d'ici la fin de l'année une équipe dédiée à la question, et qui sera pilotée par une personnalité de l'automobile.

"Il y a des surcapacités en France dans un certain nombre de métiers. Il est clair que les entreprises qui sont totalement tournées vers la France sont face à un marché qui est ce qu'il est, qui n'est pas ce qu'il était il y a dix ans", a dit Michel Rollier, ancien gérant de Michelin, à la presse.

"Un des devoirs, c'est de les aider, pendant qu'il est encore temps, soit à se diversifier, soit à se rapprocher", a-t-il ajouté. "Ça ne veut pas dire qu'il faut être toujours des géants, mais que dans un certain nombre de domaines il faut avoir une taille critique, c'est une consolidation positive."   Suite...