Fraport retenu pour 14 aéroports régionaux grecs

mardi 25 novembre 2014 15h19
 

ATHENES, 25 novembre (Reuters) - Fraport ainsi que l'énergéticien grec Copezoulos ont soumis l'offre la plus élevée pour la location-gestion de 14 des 39 aéroports régionaux grecs, a annoncé mardi l'agence des privatisations locale.

Le gestionnaire aéroportuaire allemand et Slentel, une filiale du groupe Copezoulos, ont proposé 1,23 milliard d'euros pour ces terminaux desservant quelques-unes des destinations touristiques les plus prisées telles que Rhodes, Corfou, Mykonos et Santorin.

Cet appel d'offres s'inscrit dans le programme de privatisations de la Grèce, élaboré dans le cadre d'un plan d'aide international de 240 milliards d'euros.

La holding argentine Corporation America et la société grecque de construction mécanisue Metka, ainsi que le duo constitué par Vinci et le grec Ellaktor, étaient également sur les rangs.

(Angeliki Koutantou, Wilfrid Exbrayat pour le service français)