L'Allemagne a évité la récession avec la consommation privée

mardi 25 novembre 2014 08h28
 

FRANCFORT, 25 novembre (Reuters) - L'Allemagne a renoué au troisième trimestre avec une modeste croissance de 0,1% de son produit intérieur brut (PIB) et évité ainsi une récession technique, la hausse de la consommation privée ayant plus que compensé la faiblesse persistente de l'investissement.

Selon les données détaillées publiées mardi par l'Office fédéral de la statistique, la consommation privée a augmenté de 0,7% sur la période juillet-septembre, soit la plus forte hausse trimestrielle en trois ans.

Les exportations ont crû plus rapidement que les importations, ce qui a entraîné une contribution positive du commerce extérieur au PIB de 0,2 point.

Côté négatif, les dépenses d'équipement ont chuté de 2,3%. Globalement, l'investissement a contribué négativement de 0,7 point au PIB du troisième trimestre.

La contraction de 0,1% du PIB au deuxième trimestre a aussi été confirmée.

Tableau

Les indicateurs allemands en temps réel (Stephen Brown, Noah Barkin et Erik Kirschbaum; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)