L'OCDE prévoit une croissance mondiale en hausse mais disparate

mardi 25 novembre 2014 13h09
 

* La croissance mondiale devrait accélérer très progressivement

* L'OCDE revoit en baisse ses prévisions pour le Japon

* Elle s'inquiète des risques de déflation en zone euro

* Le ralentissement de la consolidation budgétaire jugé approprié

PARIS, 25 novembre (Reuters) - La croissance de l'économie mondiale devrait progressivement s'améliorer au cours des deux prochaines années mais à un rythme modéré, du fait notamment des difficultés du Japon et de la zone euro, sur laquelle plane le risque de la déflation, estime l'OCDE.

L'Organisation de coopération et de développement économiques prédit de grandes disparités entre régions en termes de croissance comme de politique monétaire, qui devraient se traduire par une forte volatilité sur les marchés de la dette et des changes.

Dans les pays développés, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne feront mieux que le Japon et la zone euro. Parmi les grandes économies émergentes, l'Inde, l'Indonésie et l'Afrique du Sud repartiraient de l'avant alors que la croissance devrait stagner en Russie l'an prochain et ralentir en Chine.

Globalement, l'OCDE table dans ses prévisions économiques d'automne sur une croissance mondiale de 3,3% cette année, qui passerait à 3,7% en 2015 puis à 3,9% en 2016.

Elle confirme globalement les chiffres publiés au début du mois juste avant le sommet du G20 de Brisbane, à de rares exceptions près : c'est le cas notamment pour le Japon, dont l'OCDE n'attend plus qu'une croissance de 0,4% cette année puis 0,8% l'an prochain, contre 0,9% puis 1,1% précédemment, après l'annonce par Tokyo d'une contraction de son activité au troisième trimestre.   Suite...