Citi paye $15 mlns pour défaut de surveillance de ses analystes

lundi 24 novembre 2014 19h04
 

24 novembre (Reuters) - Une filiale de Citigroup devra s'acquitter d'une amende de 15 millions de dollars pour ne pas avoir surveillé correctement les contacts entre ses analystes, ses clients et ses équipes de vente et de trading, a annoncé la Finra, l'instance indépendante de régulation du secteur américain des services financiers.

Parmi les lacunes en matière de supervision chez Citigroup Global Markets, recensées entre janvier 2005 et février 2014, figure un cas dans lequel la banque a autorisé l'un de ses analystes financiers à participer indirectement à des opérations de promotion auprès d'investisseurs d'introductions en Bourse dont elle était chargée, a précisé lundi la Finra.

Citigroup, qui a conclu un accord à l'amiable avec la Finra n'a ni reconnu, ni démenti, ces accusations.

"Nous sommes heureux d'avoir réglé cette affaire et qu'elle soit désormais derrière nous", a déclaré une porte-parole de Citigroup dans un communiqué. (Suzanne Barlyn, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)