LEAD 3-Japon: Shinzo Abe remet son mandat en jeu

vendredi 21 novembre 2014 12h10
 

(Actualisé avec nouvelles déclarations d'Abe, § 8)

par Linda Sieg et Elaine Lies

TOKYO, 21 novembre (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dissous vendredi la chambre basse du parlement en vue d'élections anticipées qu'il présente comme un référendum sur sa politique économique, remise en cause par l'entrée en récession de l'économie japonaise.

Les élections auront lieu le 14 décembre, deux ans à peine après le retour au pouvoir de Shinzo Abe et du Parti libéral démocrate (PLD).

En décembre 2012, retrouvant la tête du gouvernement japonais, Shinzo Abe s'était engagé à redynamiser l'économie avec un mélange de politique monétaire ultra-accommodante, de mesures de relance budgétaire et de réformes structurelles, les "trois flèches" des "Abenomics", sa politique économique.

Ces mesures avaient eu un effet immédiat avec un PIB en hausse de 4% en rythme annualisé sur les six premiers mois de 2013 et une Bourse de Tokyo qui a bondi de 56,7% l'an dernier.

Mais depuis, en raison notamment d'une hausse de la TVA intervenue le 1er avril, l'élan initié par la politique du gouvernement s'est essoufflé, conduisant début novembre la Banque du Japon à augmenter encore son programme massif de rachats d'actifs tandis que l'économie basculait dans la récession.

Le Japon est tombé en récession au troisième trimestre, son produit intérieur brut (PIB) reculant de 1,6% en rythme annualisé.

Shinzo Abe demeure cependant convaincu de la pertinence de sa politique économique.   Suite...