Areva-Pas de recapitalisation nécessaire aujourd'hui-Le Foll

jeudi 20 novembre 2014 13h24
 

PARIS, 20 novembre (Reuters) - La situation d'Areva ne nécessite pas aujourd'hui une recapitalisation par l'Etat, a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

"Cette entreprise aujourd'hui ne nécessite pas une décision du type de celle que vous avez pu évoquer", a-t-il répondu alors qu'il était interrogé sur la volonté de l'Etat de recapitaliser le spécialiste français du nucléaire, lors du compte rendu du conseil des ministres.

La situation d'Areva a été évoquée lors du conseil des ministres par le ministre des Finances, Michel Sapin, a précisé Stéphane Le Foll, en soulignant que le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'était exprimé à ce sujet la veille.

Emmanuel Macron a déclaré mercredi à Reuters que l'Etat "prendra toutes ses responsabilités" concernant Areva.

A la question de savoir si la situation du groupe nécessiterait une recapitalisation, il a estimé qu'il était encore trop tôt pour se prononcer.

"C'est trop tôt. Nous regardons avec vigilance les chiffres mais il n'y a pas d'inquiétude, d'angoisse à avoir sur l'activité industrielle d'Areva, sur le fait que c'est une activité pérenne et pour nous une des priorités", a déclaré le ministre de l'Economie.

Areva, détenu à près de 87% par l'Etat, a annoncé mardi suspendre ses perspectives financières pour 2015 et 2016, en raison notamment du retard du chantier de l'EPR finlandais et de décalages dans le calendrier de redémarrage des centrales nucléaires au Japon. (Elizabeth Pineau et Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot)