FEATURE-Le marché reste difficile pour les voitures, même miniatures

mardi 16 décembre 2014 16h18
 

* Les ventes de véhicules jouets devraient être stables en France en 2014

* Concurrence farouche dans les voitures à collectionner

* Les modèles au 1/64e restent un grand classique chez les petits garçons

* Mais ils se tournent de plus en plus jeunes vers le multimédia

par Gilles Guillaume

PARIS, 16 décembre (Reuters) - Le marché automobile français reste difficile en cette fin d'année, pour les grandes voitures... comme pour les petites, et souvent pour les mêmes raisons : la concurrence entre fabricants de véhicules pour enfants est de plus en plus farouche, pour une part d'un gâteau qui s'amenuise.

Pour Noël, rien n'est trop beau pour les futurs conducteurs, même si l'automobile fait aujourd'hui un peu moins rêver les plus jeunes. DS, la marque haut de gamme de PSA Peugeot Citroën , propose une voiture à pédale pour 160 euros, ou un porteur DS3 à 135 euros.

La première reprend les codes de la marque, avec ses baguettes chromées et ses jantes aspect alu, tandis que le second, réalisé grâce au concours du centre de style Citroën, arbore un volant gainé et des jantes diamantées.

"Quel enfant n'a jamais rêvé de conduire une voiture comme les grands ?", écrit DS dans son communiqué de présentation.   Suite...