Le gouvernement allemand écarte une privatisation de Deutsche Bahn

mercredi 19 novembre 2014 19h46
 

BERLIN, 19 novembre (Reuters) - Le gouvernement allemand a discrètement renoncé à une privatisation partielle de Deutsche Bahn une semaine après la publication par Reuters d'une dépêche évoquant ce projet, ce qui avait mécontenté les partenaires sociaux-démocrates d'Angela Merkel au gouvernement.

Sous la pression du SPD, qui a toujours été réticent à l'idée de vendre l'une des plus grandes entreprises d'Allemagne, la coalition gouvernementale a modifié la formulation d'un rapport sur les participations de l'Etat fédéral. Une précédente version de ce rapport qualifiait une privatisation de Deutsche Bahn d'"option" pour l'avenir.

Dans la version amendée adoptée mercredi par le gouvernement, il est écrit: "Les conditions d'une privatisation partielle des divisions transport et logistique (de Deutsche Bahn) ne sont actuellement pas réunies."

Le ministère de l'Economie, dirigé par le social-démocrate Sigmar Gabriel, a insisté pour obtenir cette modification, écrit le vice-ministre des Finances Johannes Geismann dans une lettre adressée à d'autres ministères, que Reuters a aussi pu consulter. (Matthias Sobolewski et Michael Nienaber; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)