Monte Paschi-Les repreneurs "ne se bousculent pas au portillon"

mardi 18 novembre 2014 16h22
 

ROME, 18 novembre (Reuters) - Monte dei Paschi di Siena étudierait avec intérêt une offre d'achat d'un prétendant étranger mais les repreneurs "ne se bousculent pas au portillon", a déclaré mardi le président de la banque italienne en difficulté.

"Si un étranger arrivait avec un chèque on l'examinerait, mais aujourd'hui je ne vois pas les gens se bousculer au portillon", a dit Alessandro Profumo.

"S'il est déjà présent en Italie, il y aura un potentiel de synergies et le prix pourrait être plus élevé", a-t-il ajouté.

Les spéculations sur la banque toscane fondée en 1472 vont bon train depuis que les récents contrôles de la Banque centrale européenne (BCE) ont révélé un déficit de fonds propres de 2,1 milliards d'euros. (Stefano Bernabei, Véronique Tison pour le service français)