Plusieurs milliers de manifestants contre l'austérité à Athènes

lundi 17 novembre 2014 20h18
 

ATHENES, 17 novembre (Reuters) - Environ 40.000 personnes, des étudiants, des employés et des retraités, ont manifesté lundi à Athènes pour protester contre la politique d'austérité du gouvernement à l'occasion de l'anniversaire de la révolte étudiante réprimée dans le sang par le régime des colonels en 1973.

Brandissant des drapeaux rouges et scandant des slogans hostiles à l'Union européenne et au FMI, les manifestants ont défilé près du parlement et se sont rendus à l'ambassade des Etats-Unis, pays accusé d'avoir soutenu la dictature militaire de 1967 à 1974.

Des heurts se sont produits en fin de manifestation, des groupes de jeunes lançant des pierres en direction des forces de l'ordre.

Environ 7.000 policiers étaient mobilisés dans la capitale grecque, principalement aux abords de l'université polytechnique là où la junte avait envoyé les chars pour écraser la rébellion étudiante de 1973.

Le centre d'Athènes avait été, lui, bouclé et des unités anti-émeutes empêchaient l'accès à la place Syntagma.

Cet anniversaire de la répression militaire est devenu un jour de ralliement pour les Grecs qui contestent la politique d'austérité du gouvernement prévoyant une réduction des salaires et des retraites dans le cadre d'un plan de sauvetage de 240 milliards d'euros sous l'égide de l'UE et du FMI.

(Deepa Babington; Pierre Sérisier pour le service français) ;))