Le japonais Toray fournira la fibre carbone du Boeing 777X

lundi 17 novembre 2014 08h57
 

TOKYO, 17 novembre (Reuters) - Le groupe japonais Toray Industries, déjà unique fournisseur de la fibre carbone entrant dans la composition du Boeing 787 Dreamliner, va également équiper le futur 777X et attend des commandes dépassant les 8,6 milliards de dollars (euros) pour les deux avions sur les dix prochaines années.

L'extension pour au moins 10 ans du contrat de Toray avec Boeing confirme le rôle de premier plan des sous-traitants japonais auprès de l'avionneur américain. Boeing estime qu'à l'heure actuelle 22.000 ingénieurs et techniciens japonais, soit 40% des salariés nippons du secteur de l'aéronautique, travaillent pour lui.

Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries font également partie des groupes japonais qui au total construiront un cinquième du 777X.

Toray est en train d'investir 100 milliards de yens (689 millions d'euros) dans une usine de fibre carbone en Caroline du Sud.

Le premier 777X, qui aura un fuselage en métal contrairement au 787 entièrement en fibre carbone, doit entrer en service en 2020. Boeing a reçu à ce jour quelque 300 commandes ou pré-commandes pour le nouvel appareil qui consommera 12% de carburant de moins que l'actuel 777 introduit en 1995.

Avec l'annonce de la prolongation de sa coopération avec Boeing, Toray a bondi de 4,14% à 842,1 yens à la Bourse de Tokyo, sa meilleure clôture depuis janvier 2008, contre la tendance de l'indice Nikkei qui a chuté de près de 3%. (Tim Kelly, Véronique Tison pour le service français)