Les députés US approuvent le projet d'oléoduc Keystone

vendredi 14 novembre 2014 19h39
 

WASHINGTON, 14 novembre (Reuters) - La Chambre américaine des représentants, à majorité républicaine, a adopté vendredi un texte de loi qui autoriserait la construction de l'oléoduc Keystone XL, un projet controversé qui doit relier les gisements canadiens de sables bitumineux aux raffineries de Louisiane.

Le texte, qui a été voté par 252 voix contre 161, sera examiné la semaine prochaine par le Sénat, où les démocrates sont encore majoritaires (le nouveau Congrès issu des élections de mi-mandat et où le Parti républicain sera majoritaire dans les deux chambres ne siégera qu'à partir de janvier).

Le rapport de forces dans la chambre haute sortante est incertain, et Barack Obama a laissé entendre qu'il pourrait user de son droit de veto pour bloquer une éventuelle proposition de loi issue du Congrès.

Le projet Keystone XL, lancé il y a six ans par le groupe TransCanada, prévoit la construction pour huit milliards de dollars (6,4 milliards d'euros) d'un oléoduc d'environ 1.900 km pour acheminer le pétrole extrait des sables bitumineux canadiens jusqu'aux raffineries de Louisiane, dans le sud des Etats-Unis.

Les républicains en ont fait l'un des thèmes de leur campagne victorieuse pour les "midterms" du 4 novembre alors que de nombreux élus démocrates s'y opposent.

Mais certains de ces derniers semblent avoir évolué sur la question, à commencer par Mary Landrieu, sénatrice démocrate de Louisiane qui tentera de conserver son siège lors d'un second tour le mois prochain.

Les organisations de défense de l'environnement continuent de faire campagne contre la construction de l'oléoduc au nom de la préservation de l'environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique. (Marc Angrand et Henri-Pierre André pour le service français)