LEAD 1-Solvay-Hausse des résultats du T3, confiance pour 2014

jeudi 13 novembre 2014 12h34
 

(Actualisé avec commentaire de Clamadieu, cours de Bourse)

BRUXELLES, 13 novembre (Reuters) - Solvay a publié jeudi une hausse de 9,5% de l'excédent brut d'exploitation courant (Rebitda), grâce notamment à une hausse de la demande de fluides de fracturation du secteur pétrolier et gazier aux Etats-Unis, tout en confirmant tabler pour 2014 sur une croissance "proche de 10%" de ce résultat.

L'EBE du groupe chimique belge, également porté par une baisse du coût des matières premières, est ainsi ressorti à 458 millions d'euros alors que les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne 452 millions d'euros.

"Le groupe, tout en étant attentif aux contextes macro-économique et géopolitique qui restent difficiles et incertains, devrait réaliser des résultats en croissance au quatrième trimestre par rapport à l'année dernière et générer un niveau de free cash-flow élevé", estime Solvay dans un communiqué.

Le président du comité exécutif Jean-Pierre Clamadieu a déclaré à la presse jeudi que globalement la chute des cours du pétrole n'aurait pas d'impact négatif sur le groupe.

"Théoriquement, il pourrait y avoir quelque impact sur nos activités liées au pétrole en Amérique du Nord (...) mais nous ne le constatons pas pour le moment et nous pensons que l'impact global sera limité", a-t-il dit, jugeant qu'il n'y aurait pas de net ralentissement de l'activité de fracturation hydraulique.

Début octobre, le groupe avait annoncé avoir retraité ses comptes pour refléter la cession en cours de son activité de régénération et de production d'acide sulfurique Eco Services, annoncée fin juillet.

La prévision d'une hausse de près de 10% est ainsi fondée sur un nouvel Rebitda 2013 de 1,611 milliards d'euros.

Solvay a également annoncé le paiement d'un acompte sur dividende de 1,3 euro brut par action.

Vers 11h025 GMT, le titre coté à Bruxelles recule de 1,12% à 111,55 euros, plus forte baisse de le CAC 40, victime de prises de profits après un gain de près de 9% depuis un point bas mi-octobre.

Des analystes d'ING notent également une déception au niveau de la génération de trésorerie du groupe, en raison notamment d'une hausse des dépenses d'investissement. Solvay a annoncé un flux de trésorerie net de 122 millions d'euros. (Philip Blenkinsop, Juliette Rouillon et Benoit Van Overstraeten pour le service français)