La Banque d'Angleterre voit l'inflation sous 1% d'ici six mois

mercredi 12 novembre 2014 11h46
 

LONDRES, 12 novembre (Reuters) - L'inflation au Royaume-Uni devrait passer sous 1% dans les six prochains mois, a déclaré mercredi la Banque d'Angleterre (BoE) en confortant ainsi le sentiment qu'elle ne relèvera pas ses taux d'intérêt avant la fin 2015.

Dans son rapport trimestriel sur l'inflation, la banque centrale prend note que les marchés ont, depuis ses dernières projections économiques en août, repoussé à octobre 2015, au lieu du début 2015, la date à laquelle il la voient amorcer son cycle de hausse des taux.

L'inflation est tombée à un plus bas de cinq ans de 1,2% au Royaume-Uni, s'éloignant de l'objectif de 2% de la BoE.

"L'inflation devrait rester sous l'objectif à court terme, et risque de passer temporairement sous 1% dans le courant des six prochains mois", écrit la banque d'Angleterre.

Si cela se produit, le gouverneur Mark Carney sera dans l'obligation de rédiger une lettre d'explication au ministre des Finances George Osborne, dont le Parti conservateur a prévu des élections législatives en mai 2015.

Malgré l'affaiblissement des perspectives économiques mondiales, la BoE a maintenu pour l'essentiel ses prévisions de croissance, tablant sur une hausse de 3,5% du produit intérieur brut cette année puis sur une croissance de 2,9% en 2015.

Dans le rapport d'août, elle attendait respectivement 3,5% et 3,0%.

"Le principal risque à la baisse provient de la baisse d'activité dans la zone euro, qui pèserait sur les exportations britanniques et pourrait être associée à un regain de volatilité sur les marchés financiers", lit-on dans le rapport.

La BoE s'attend aussi à une accélération de la croissance des salaires l'an prochain, avec une hausse de 3,25% - qui serait la plus importante depuis la crise financière - contre 1,25% cette année. (David Milliken et Andy Bruce, Véronique Tison pour le service français)