12 novembre 2014 / 11:16 / il y a 3 ans

LEAD 1-Club Med-Le marché parie sur une poursuite de la bataille

(Répétition sans changement, avec l'ajout d'un graphique)

* Le cours se cale sur une nouvelle surenchère

* "Fosun n'a pas baissé les bras", selon son entourage

* L'AMF pourrait prolonger le calendrier, une dernière fois

* Graphique du cours de Club Med depuis la 1ère offre de Fosun:

* bit.ly/1B7HIlo

par Pascale Denis

PARIS, 12 novembre (Reuters) - L'action Club Méditerranée grimpe encore à la Bourse de Paris mercredi matin, dans un marché qui mise sur une poursuite de la bataille que se livrent depuis six mois l'italien Andrea Bonomi et le chinois Fosun pour la prise de contrôle du groupe de loisirs.

"Fosun n'a pas baissé les bras", indique-t-on dans l'entourage du conglomérat chinois, laissant entendre qu'une nouvelle offre est toujours possible.

Après une hausse de 2,5% dans les premiers échanges, l'action Club Med s'est calée en matinée sur un cours de 23,5 euros (+1,5%), niveau auquel le conglomérat Fosun pourrait une nouvelle fois surenchérir après la dernière offre améliorée à 23 euros faite mardi par le milliardaire italien.

Tous les yeux sont maintenant rivés sur l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui doit se prononcer sur le calendrier des offres en cours, dont la clôture était prévue le 20 novembre, laissant aux protagonistes jusqu'au 13 novembre au soir pour d'éventuelles modifications.

Après la surenchère d'Andrea Bonomi, nombre d'observateurs estiment que l'AMF pourrait une fois encore prolonger son calendrier pour permettre à Fosun de se retourner, tout en ouvrant une procédure dite de "dernière enchère".

Une telle procédure, dictée par la longueur inédite de cette bataille qui dure depuis 18 mois, serait inédite en France. Elle consisterait à fixer une ultime date limite aux offres en présence, qui ne serait plus modifiable.

Andrea Bonomi, quant à lui, n'a pas attendu la date limite pour surenchérir sur le Club, offrant désormais 23 euros par action pour l'emporter, soit deux euros de plus que sa proposition initiale et un euro de mieux que le milliardaire chinois Guo Guangchang.

La procédure suivie par Andrea Bonomi n'est pas celle d'une surenchère classique. Son véhicule d'investissement Global Resort a acquis des actions Club Med hors marché à 23 euros, se trouvant dans une situation de relèvement automatique des termes de son offre précédente (à 21 euros).

La première OPA sur le Club Med remonte au printemps 2013. Lancée à 17 euros par un tandem Fosun-Ardian, elle a été bloquée par des recours en justice déposés par des actionnaires minoritaires contestant son équité, qui n'ont été tranchés et invalidés qu'en avril 2014.

Cette longue période d'incertitude a été mise à profit par le financier italien, qui est progressivement monté au capital du Club Med au printemps 2014 avant de lancer son OPA à 21 euros et d'être contré par une surenchère de Fosun à 22 euros. et

Le titre Club Med se traitait à 13,85 euros le 24 mai 2013, à la veille de la première offre de rachat du groupe de loisirs.

Graphique de l'évolution du cours de Club Med depuis la 1ère offre de Fosun : bit.ly/1B7HIlo (Avec Dominique Vidalon, Matthieu Protard et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below