France-Déficit 2014 de l'Etat à 88,2 mds, déficit public 4,4%

mercredi 12 novembre 2014 11h30
 

PARIS, 12 novembre (Reuters) - Le déficit budgétaire de l'Etat français atteindra 88,2 milliards d'euros cette année et le déficit public 4,4% du PIB, selon le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi au conseil des ministres.

Le texte trouve de nouvelles recettes fiscales pour l'an prochain, en luttant notamment davantage contre la fraude et en rendant non déductible de l'impôt sur les sociétés la taxe de risque systémique payée par les banques. Cette dernière mesure doit à elle seule rapporter environ 280 millions d'euros en 2015.

La future contribution des banques au fonds de résolution européen des crises bancaires, qui remplacera progressivement la taxe systémique, sera elle aussi non déductible de l'impôt sur les sociétés.

La majoration de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires dans les "zones tendues", pour les collectivités qui le souhaitent, pourrait quant à elle rapporter quelque 150 millions d'euros.

Le ministère des Finances confirme parallèlement la promesse faite à la Commission européenne de réduire de 3,6 milliards d'euros de plus le déficit public l'an prochain, un geste effectué dans l'espoir d'échapper aux critiques sur la gestion par la France de ses finances publiques.

Outre le déficit de l'Etat, le déficit public comprend les comptes sociaux et ceux des collectivités territoriales.

A 88,2 milliards d'euros, le déficit budgétaire sera cette année supérieur aux prévisions (87,0 milliards dans le projet de budget pour 2015, 83,9 milliards dans la loi de finances rectificative et 82,6 milliards dans la loi de finances initiale), l'impact de la faible croissance économique sur les recettes fiscales se confirmant.

PRÉVISIONS "VRAISEMBLABLES", DIT LE HCFP   Suite...