** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 12 novembre 2014 07h50
 

PARIS, 12 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en légère baisse mercredi à l'ouverture, malgré les nouveaux gains de
Wall Street et de Tokyo, le secteur bancaire étant susceptible d'être en vue
après les amendes infligées par les autorités américaines et britanniques à cinq
établissements pour manipulation présumée des taux de change.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,2% et
le FTSE à Londres 0,1%.
    Dans des volumes peu étoffés pour cause de jour férié, Wall Street a fini
sur une hausse infime mardi, l'indice Dow Jones et le S&P 500 marquant au
passage un cinquième record de clôture d'affilée. 
    La Bourse de Tokyo a pour sa terminé à un nouveau pic de sept ans à la
faveur d'informations de presse disant que le Premier ministre Shinzo Abe allait
reporter une nouvelle hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) afin de
donner un coup de pouce à l'économie. 
    En revanche, l'indice des places boursières d'Asie et du Pacifique hors
Japon reculait de 0,16%.
    Les cours du brut se replient encore encore, le WTI et le Brent étant bien
partis pour accuser respectivement leur septième et huitième semaine de baisse
consécutive.
    Sur le marché des changes, le dollar reflue quelque peu face au yen et à
l'euro. Les cambistes regardent également du côté du franc suisse, qui a atteint
un pic de deux ans, à 1,2021 franc, contre l'euro.
    La Banque nationale suisse a imposé un plafond de 1,20 pour un euro au franc
suisse au cours des trois dernières années afin de protéger les exportateurs
suisses et de préserver une inflation positive.
    Le régulateur britannique FCA (Financial Conduct Authority) a annoncé
imposer des amendes d'un total de 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros)
à UBS, HSBC, Royal Bank of Scotland, Citigroup 
et JP Morgan. La CFTC (Commodity Futures Trading Commission) américaine
a annoncé de son côté des amendes de plus de 1,4 milliard de dollars pour le
même motif, avec des pénalités de 310 millions pour Citi et JP Morgan, de 290
millions pour RBS et UBS et de 275 millions pour HSBC. 
 
    PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 12 NOVEMBRE
 PAYS  GMT   INDICATEUR             PÉRIODE      CONSENSUS   PRÉCÉDENT
 GB    09h30 Demandeurs d'emploi    octobre       -22.000     -18.600
             Taux de chômage BIT    septembre       5,9%        6,0%
 EZ    10h00 Prod. industrielle     septembre      +0,7%       -1,8%
             - sur un an                           -0,3%       -1,9%
 USA   15h00 Stocks des grossistes  septembre      +0,2%       +0,7%
    
    VALEURS À SUIVRE
    * CLUB MÉDITERRANÉE - L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a
relevé mardi son offre sur Club Méditerranée à 23 euros par action, soit deux
euros de plus que sa proposition initiale et un euro de plus que l'offre
améliorée du chinois Fosun. La cotation de Club Med, suspendue mardi à
16h35, doit reprendre ce mercredi.    
    * DEUTSCHE POST a confirmé ses objectifs annuels malgré l'annonce
par le groupe postal allemand de résultats trimestriels inférieurs aux attentes.
    
    * E.ON a subi un repli de 7% de son excédent brut d'exploitation
sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe allemand de services aux
collectivités évoquant à la fois la baisse des prix de gros, des capacités de
production d'énergie renouvelables excédentaires et la faiblesse du rouble.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)