Chine-Safran et Avic vont créer une JV dans les turbopropulseurs

mardi 11 novembre 2014 10h18
 

PARIS, 11 novembre (Reuters) - Safran et Aviation Industry Corporation of China (Avic) annoncent mardi avoir signé, via leurs filiales respectives Snecma et Saic, un accord cadre en vue de la création d'une coentreprise dans le domaine des turbopropulseurs pour avions commerciaux.

"L'objectif de cette coopération est de concevoir, tester et produire des turbines de puissance et des tubes à flamme pour le compte des deux maisons mères", précisent les deux groupes dans un communiqué.

La future entité, qui sera localisée en Chine, sera détenue à 50/50 par Snecma et Saic. Elle comptera à terme une cinquantaine d'ingénieurs recrutés localement pour la plupart d'entre eux.

Cet accord, souligne le communiqué, vient s'ajouter à plusieurs autres partenariats noués depuis plus de 30 ans entre Safran, Avic et d'autres sociétés de l'industrie aéronautique chinoise.

Il cite entre autres l'avion chinois C919 qui est équipé de moteurs Leap construits par CFM International, une société détenue à 50/50 par Snecma et General Electric, ou encore les avions COMAC ARJ21 équipés de systèmes de commandes de vol Sagem, filiale de Safran. (Raoul Sachs, édité par Véronique Tison)