Une cinquantaine de soldats US dépêchés dans la province d'Anbar

lundi 10 novembre 2014 22h00
 

WASHINGTON/BAGDAD, 10 novembre (Reuters) - L'armée américaine a déployé une cinquantaine d'hommes sur une base aérienne de la province d'Anbar dans l'ouest de l'Irak, objet d'une lutte acharnée entre les forces irakiennes et les djihadistes de l'Etat islamique.

Il s'agit du premier déploiement de conseillers militaires américains pour aider à la formation et l'entraînement des troupes fidèles au gouvernement de Bagdad dans cette région qui est en majorité contrôlée par les insurgés islamistes.

Dans le cadre de cette opération, un petit groupe de soldats mène une mission de reconnaissance des installations de la base aérienne d'Aïn al Assad, afin d'évaluer leur usage possible, a expliqué un responsable américain à Reuters.

"Je peux confirmer qu'une cinquantaine de personnels militaires visitent la base d'al Assad", a dit le colonel Patrick Ryder, porte-parole du Commandement central américain.

Il a en revanche démenti l'information selon laquelle les forces irakiennes se préparaient à armer des tribus de la région, mais a reconnu que les soldats déployés disposaient des moyens de se défendre.

La base d'Aïn al Assad joue un rôle important dans le ravitaillement des combattants tribaux et des soldats irakiens qui défendent l'imposant barrage hydroélectrique d'Haditha situé sur l'Euphrate.

L'administration américaine a annoncé la semaine passée le projet d'envoyer 1.500 soldats supplémentaires en Irak, soit un doublement des effectifs présents, afin d'étendre la mission militaire en cours et commencer la formation des soldats irakiens.

(Pierre Sérisier pour le service français) ;))