Les majors du pétrole imposent la diète à leurs fournisseurs

lundi 10 novembre 2014 09h45
 

* Les cours du brut ont plongé de 30% en 5 mois

* Les parapétrolières "shortées" par les fonds spéculatifs

* Fugro sanctionné en Bourse après un avertissement

* CGG a vu son chiffre d'affaires fondre de 24%

par Lionel Laurent et Blaise Robinson

LONDRES/PARIS, 10 novembre (Reuters) - Les réductions de dépenses des grandes majors pétrolières confrontées à la chute des cours du brut mettent à mal les finances et les cours de Bourse de leurs fournisseurs, les investisseurs s'interrogeant sur la pérennité de leur modèle.

La liste des projets retardés ou annulés 'allonge et commence à peser sur les résultats des sous-traitants, dont certains des plus fragiles en Europe ont déjà vu chuter leur valeur boursière.

Le néerlandais Fugro, membre de l'indice AEX des 30 valeurs vedettes de la Bourse d'Amsterdam, a vu son action plonger de plus de 30% en une semaine après l'annonce le 29 octobre du non versement d'un dividende en 2014.

Lundi matin, le titre gagnait plus de 30% dans les premiers échanges, la société se disant prête à des coopérations après le rachat de 15% de son capital par son concurrent Boskalis .   Suite...