La contribution réclamée par l'UE à Londres réduite de moitié

vendredi 7 novembre 2014 15h14
 

BRUXELLES, 7 novembre (Reuters) - La Grande-Bretagne a négocié une réduction de moitié de la contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros que lui réclame l'Union européenne, a annoncé vendredi le chancelier de l'Echiquier.

"Au lieu de payer la facture, nous l'avons réduite de moitié, nous l'avons repoussée, nous ne paierons pas d'intérêt et, s'il y a des erreurs, nous récupérerons notre argent", a déclaré George Osborne, s'adressant à la presse à Bruxelles.

"C'est un bon résultat pour la Grande-Bretagne", s'est-il félicité, ajoutant la facture sera acquittée en deux fois au cours du deuxième semestre 2015.

La contribution supplémentaire au budget communautaire a été calculée à la suite d'une révision de statistiques qui a révélé une amélioration de l'état de santé de l'économie britannique. (William Schomberg, Jean-Philippe Lefief pour le service français)