L'UE d'accord pour que Londres échelonne le paiement de 2,1 mds

vendredi 7 novembre 2014 13h28
 

par Robin Emmott

BRUXELLES, 7 novembre (Reuters) - Les ministres des Finances de l'Union européenne proposent à la Grande-Bretagne de payer par étapes et sans intérêts de retard sa contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros au budget européen, une somme que Londres juge toujours "inacceptable", a-t-on appris vendredi de source autorisée à Bruxelles.

En visite en Finlande, le Premier ministre britannique David Cameron a averti que si cette question n'était pas réglée, cela poserait "un problème majeur". Il a redit son désaccord sur la somme réclamée à Londres et sur la date normale du paiement, fixée au 1er décembre.

"J'espère que cela va pouvoir être réglé lors de l'Ecofin" qui se tient dans la journée à Bruxelles, a ajouté David Cameron.

A son arrivée dans la capitale belge, le chancelier de l'Echiquier (ministre des Finances britannique) George Osborne a également jugé "inacceptable" d'exiger que Londres verse 2,1 milliards d'euros le 1er décembre.

"Je vais m'assurer que la Grande-Bretagne obtienne un meilleur accord", a-t-il ajouté.

La position de Londres a recueilli les sympathies de l'Italie, de l'Allemagne et de la France.

La contribution supplémentaire au budget communautaire réclamée a été calculée à la suite d'une révision de statistiques qui a révélé une amélioration de l'état de santé de l'économie britannique.

  Suite...