LEAD 2-Mexico relance un contrat ferroviaire, Alstom intéressé

vendredi 7 novembre 2014 17h06
 

(Actualisation avec le ministre mexicain des Transports, date du nouvel appel d'offres, risque de compensations)

MEXICO, 7 novembre (Reuters) - Le gouvernement mexicain prévoit de relancer d'ici la fin novembre un nouvel appel d'offres pour un contrat de liaison ferroviaire à grande vitesse de 3,0 milliards d'euros qui a été révoqué vendredi et pour lequel Alstom avait manifesté un intérêt.

L'attribution lundi de ce contrat à un consortium emmené par le chinois China Railway Construction, unique candidat à l'appel d'offres initial, a été critiquée à la fois par l'opposition au gouvernement mexicain, qui accuse ce dernier d'avoir voulu favoriser l'entreprise chinoise, et par les concurrents de China Railway Construction, qui ont dénoncé l'étroitesse de la fenêtre de soumission.

"Nous, ce qu'on avait demandé, c'est qu'il y ait assez de temps, un temps suffisant pour garantir la bonne préparation de l'appel d'offres", a expliqué vendredi une porte-parole d'Alstom à Paris.

Le groupe français a dit avoir pris connaissance de l'appel d'offres fin juillet, avec une date limitée fixée à la mi-octobre.

"Chez Alstom, on a considéré qu'on n'avait pas assez de temps pour préparer une offre compétitive", a ajouté la porte-parole, évaluant de six à huit mois le délai nécessaire pour une bonne préparation.

Le ministère mexicain des Communications et des Transports a déclaré vendredi qu'un nouvel appel d'offres serait lancé d'ici fin novembre, de sorte que plusieurs sociétés puissent y participer.

APPEL D'OFFRES DE SIX MOIS   Suite...