** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

vendredi 7 novembre 2014 09h20
 

PARIS, 7 novembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert vendredi en
légère hausse, profitant encore de l'élan imprimé la veille par les dernières
déclarations du président de la Banque centrale européenne (BCE).
    Le Conseil des gouverneurs de la BCE, qui a laissé comme prévu ses taux
directeurs inchangés, est unanime pour prendre de nouvelles mesures
d'assouplissement monétaire si nécessaire et les équipes de l'institution
effectueront les travaux préparatoires en cas de besoin, a dit jeudi Mario
Draghi. 
    Les traders pensent toutefois que les variations resteront étroites, comme
elles le sont effectivement dans les premières transactions, dans l'attente de
la publication, à 13h30 GMT, de la statistique de l'emploi d'octobre aux
Etats-Unis.
    Selon une enquête Reuters, 231.000 emplois ont été créés le mois passé après
248.000 en septembre. Le taux de chômage est attendu inchangé à un plus bas de
six mois de 5,9%.
    "Un nombre élevé va certainement relancer les arguments liés aux taux",
observait Naeem Aslam (Ava Trade). "Toutefois, la Fed se rappelle la gaffe de
1937 quand, poussée par une confiance exagérée, elle avait relevé les taux, ce
qui avait eu pour effet, à sa grande honte, de faire tomber l'économie en
récession".
    Quelques minutes après l'ouverture, le CAC 40 prend 0,10% à 4.231,88
points. Le Dax gagne 0,25% et le FTSE 0,27%. L'indice EuroStoxx
50 de la zone euro progresse de 0,14% et le FTSEurofirst 300
 de 0,10%.     
    Aux valeurs, ArcelorMittal a publié vendredi un bénéfice supérieur
au consensus au troisième trimestre, les améliorations apportées l'activité
acier ayant plus que compensé une moindre performance des activités minières.
. L'action a ouvert en hausse de 4,2%.
    Allianz a annoncé jeudi qu'il allait augmenter la part de son
bénéfice alloué aux dividendes tout en disant que son résultat net du troisième
trimestre avait augmenté plus que prévu. L'action progresse de
3,7%, plus forte hausse de l'indice EuroStoxx 50. 
    Swiss Re a fait savoir vendredi que son bénéfice net avait
augmenté plus que prévu au troisième trimestre grâce à de moindres
indemnisations pour catastrophes naturelles ou d'origine humaine et ajouté qu'il
était bien parti pour atteindre ses objectifs financiers du plan 2011-2015.
 L'action progresse de 2,4%.
    Société Générale perd 1,24%, plus forte perte de l'EuroStoxx 50. 
La banque a pourtant profité au troisième trimestre d'une baisse significative
de ses provisions pour risque de crédit pour dégager des résultats en hausse,
compensant un recul de l'activité commerciale qui reflète le marasme économique
en Europe.
    Sur le marché des changes, le dollar est stable face à un panier de devises.
Il a inscrit vendredi un nouveau pic de quatre ans de 88,174 contre une panier
de monnaies. Le dollar bénéficie des anticipations d'un relèvement des taux
directeurs de la Réserve fédérale l'an prochain.
    Il pourrait dépasser son pic de 2010 de 88,708 si la statistique de l'emploi
est bonne. 
    Sur le marché pétrolier, le Brent est à moins de 83 dollars le baril,
affecté par le dollar fort. Mais il pourrait lui aussi tirer parti d'une solide
statistique de l'emploi US.
   
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
 

 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)