Le bilan de la BCE va se rapprocher de sa taille de 2012-Draghi

jeudi 6 novembre 2014 15h49
 

FRANCFORT, 6 novembre (Reuters) - Les achats d'actifs en cours devraient permettre au bilan de la Banque centrale européenne (BCE) de se rapprocher de sa taille du début 2012, soit au plus fort de la crise de la dette au sein de la zone euro, a déclaré jeudi le président de la BCE, précisant ensuite que cela signifiait plus précisément mars 2012.

Mario Draghi a ainsi donné une nouvelle fois une indication implicite sur l'augmentation de la taille du bilan de la BCE, une stratégie de communication qui, selon Reuters, irrite plusieurs banquiers centraux de la zone euro pour qui le Conseil des gouverneurs avait convenu explicitement de ne rendre aucun chiffre public.

"Nous avons commencé le mois dernier à acheter des obligations sécurisées dans le cadre de notre nouveau programme. Nous allons aussi commencer bientôt à acheter des titres adossés à des actifs (ABS). Ces programmes dureront au moins deux ans", a déclaré Mario Draghi en réponse à une question lors de la conférence de presse mensuelle de l'institut d'émission.

"Aux côtés d'une série d'opérations de refinancement à long terme ciblées qui seront conduites jusqu'en juin 2016, ces achats d'actifs auront un impact significatif sur notre bilan, dont il est attendu qu'il évolue vers la taille qu'il avait au début de 2012", a-t-il ajouté.

Cela signifie que le bilan de la BCE devrait augmenter d'un millier de milliards d'euros par rapport à sa taille actuelle.

Mario Draghi a précisé ensuite que sa référence à début 2012 signifiait en fait mars 2012. (Paul Carrel, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)